ValaiStars
 17.01.2019, 21:44

ValaiStars: Théo Gmür, la persévérance sinon rien

chargement
Théo Gmür est sacré Valaistar 2018.

ValaiStars 2018 Le triple champion paralympique de Nendaz a été élu personnalité de l’année. Sa persévérance et sa capacité à fédérer ont ému le Valais et le jury.

Il est de ces personnalités qui nous mettent des claques. Pas de celles qui font mal quand on les reçoit. Celles qui nous propulsent vers l’avant. Et qui nous font nous dire que tout est vraiment possible. Ces baffes inspirantes, Théo Gmür nous les a magnifiquement données lorsque, les lattes aux pieds, il a rencontré l’histoire à PyeongChang en mars 2018. Trois médailles d’or aux Jeux paralympiques. Rien que ça.

Et voilà que le monde découvre le chemin fou de ce jeune Valaisan abandonné à 2 ans par la moitié droite de son corps. Celui de ce gamin qui s’essaie à tous les sports avec son frangin et qui décide vite que son quotidien sera le même que celui d’une personne non touchée par le handicap. Quand on se fixe cela en moteur, tu m’étonnes qu’on avance particulièrement vite, haut et fort.

Reculer puis avancer le triple

Théo Gmür élit le ski comme son artisan de liberté et de challenges. Il bosse, il bosse, il bosse. Injecte toute sa volonté dans ses muscles droits. Apprend à dompter son double corps et son mental. Rebondit sur chaque épreuve et essuie chaque larme avec plus de niaque. Lorsque ses progrès sont plus lents que prévu, lorsqu’il doit subir des opérations, lorsque son papa s’envole. A chaque pas en arrière son triple pas en avant. Jusqu’à l’arrivée, flamboyante, au mont Olympe coréen.

Persévérance, travail, ténacité, excellence: Théo Gmür se dresse alors en héros pour les fans de ski. Mais pas uniquement, et c’est là toute l’importance. Il a rayonné bien au-delà du sport. Inspiré profondément les personnes atteintes de handicap, qui voient en lui un modèle. Représenté tous ceux qui sortent de la norme. Touché les Valaisans, émus par leur champion à eux.

La fierté valaisanne au centre

Pour toutes ces raisons et pour son large pouvoir de fédération, l’athlète de Nendaz a été sacré ValaiStar de l’année 2018 par trois groupes de jurés, composés des lecteurs du «Nouvelliste», de la rédaction et d’un grand jury.

«Quel grand honneur! Le Valais représente énormément pour moi. Cette consécration me donnera de la force et de la motivation pour la suite de ma carrière», réagit Théo Gmür depuis Zagreb, en Croatie, où il s’entraîne pour les championnats du monde. «La mentalité et la fierté valaisannes m’ont beaucoup apporté et je suis très fier d’avoir pu représenter le canton à la hauteur de ce qu’il est.»

Continue à nous les ficher, ces belles baffes de courage et de dépassement de soi, Théo. On en a tous besoin.

A lire aussi : ValaiStars: Théo Gmür, une star hors norme. L'édito de Sandra Jean


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

valaistarsThéo Gmür: "Quand je mets mes skis, je suis sur un nuage"Théo Gmür: "Quand je mets mes skis, je suis sur un nuage"

JEUX PARALYMPIQUESThéo Gmür, un garçon  qui vaut trois fois de l’orThéo Gmür, un garçon  qui vaut trois fois de l’or

Top