Toute l'actu du foot des régions
 14.03.2019, 19:00

Football: les Valaisans font le grand écart en 2e ligue inter

chargement
Vincent Thétaz et le FC Monthey livreront le premier derby du deuxième tour face à Marco De Palma et au FC Chippis, le week-end prochain.

Deuxième tour Le deuxième tour débute ce week-end pour Monthey, Conthey, Sierre et Chippis, avec des ambitions bien différentes pour les uns et les autres.

A l’heure de la reprise en 2e ligue interrégionale, le Valais du football est représenté d’un bout à l’autre du classement. Avec son troisième rang, à cinq points du leader, le FC Monthey fait figure de premier de classe au niveau cantonal. Il est suivi – à une distance tout de même respectable – par le FC Conthey et le FC Sierre qui devront batailler pour se maintenir au-dessus de la moyenne durant les trois prochains mois.

Au fond de la classe, près du radiateur, le FC Chippis fait quant à lui office de cancre de la ligue. Vous l’aurez compris, les ambitions seront diverses pour les quatre représentants «13 étoiles» de 2e ligue inter. Voici donc un petit tour d’horizon avant le début du deuxième tour, ce week-end. 

FC Monthey: entre ambition et continuité 

Pas de grand changement, ni de grand discours; du côté du FC Monthey, l’automne a semblé répondre aux attentes des dirigeants. Troisièmes du championnat, à cinq points de la première place, les hommes de Cédric Strahm auront pour Mission de se maintenir dans ce trio. «Aucune pression extérieure n’a été mise sur le groupe», confirme l’entraîneur des Chablaisiens. «Mais aller chercher une ou deux marches de plus ne nous dérangerait aucunement.»

A lire aussi: Cédric Strahm vit un retour aux sources à la tête du FC Monthey, son club formateur

Pour ce faire, les Montheysans vont devoir quelque peu se réinventer, eux qui ont perdu Maxime Daclinat durant la trêve hivernale. L’attaquant français pesait neuf buts et six passes décisives lors du premier tour. «Son départ n’a pas été compensé, nous avons décidé de faire confiance au groupe en place pour combler ce manque.» 

FC Conthey: un groupe jeune qui doit s’affirmer

Avec une moyenne d’âge qui flirte avec la barre des 21 ans, le FC Conthey est sans aucun doute l’équipe la plus jeune de la ligue. La plus jeune, et donc la moins expérimentée. Des victoires (six) ou des défaites (sept), mais jamais d’entre deux lors du premier tour pour les hommes de Ricardo Mattei et Boubou Richard. «L’équipe doit apprendre qu’un match nul vaut parfois autant qu’une victoire», explique le premier nommé, qui a pris la tête du FC Conthey en cours de championnat. «Nous devons canaliser notre fougue pour mieux gérer les moments clés d’un match.»

A lire aussi: FC Conthey: un nouveau président, le coach remercié

Et si le staff des Fougères a souhaité ajouter un peu d’expérience dans son effectif, il s’est heurté à certains refus. «Les bons joueurs sont difficiles à déplacer durant l’hiver, nous avons tout de même accueilli Christophe Monnet du FC Chippis.» 

FC Sierre: le néopromu veut se mettre à l’abri

Maintenir la dynamique de fin d’année; telle a été la principale mission de Frédéric Rinaldi, coach du FC Sierre, au sortir de l’hiver. «Après un départ compliqué (ndlr: un point en cinq matchs), les joueurs ont saisi que les détails comptaient vraiment à ce niveau», affirme l’entraîneur sierrois.

A lire aussi: FC Sierre: de retour après une année d’absence à ce niveau

Si la menace de la barre existe encore après cette prise de conscience, les rouge et jaune espèrent «rester dans le bon wagon». Dans cette optique, le club a rapatrié les frères Maselli – Fabrizio et Massimo – qui portaient les couleurs du voisin chippillard. «C’est un retour aux sources pour eux et nous avons la volonté de continuer à faire revenir d’autres Sierrois au club. Ils nous apportent de l’expérience et de la concurrence.» 

FC Chippis: la volonté de réaliser l’impossible 

«Essayer l’impossible», c’est le nom de code de la «mission» de Jochen Dries qui a repris les rênes du FC Chippis durant l’hiver, en remplacement d’Eric Ampola. «Dans le foot, tout est possible à condition d’agir en équipe», souligne l’expérimenté entraîneur. «Mais nous devons rester réalistes, le maintien est encore loin.»

A lire aussi: Football: Eric Ampola démissionne de son poste d’entraîneur du FC Chippis avec effet immédiat

D’autant plus que les verts ont perdu plusieurs joueurs durant la trêve: aux frères Maselli et à Christophe Monnet, s’ajoute l’absence de Yassin, parti en Angleterre. «Nous avons recruté quelques jeunes qui avaient l’ambition d’évoluer à ce niveau», commente l’ancien entraîneur du FC Sion. «Maintenant, tout le monde doit prendre conscience qu’un deuxième tour réussi passera par des sacrifices privés et une présence accrue aux matchs et aux entraînements.»  
 


Top