Femmes Valais
 14.06.2019, 12:52

Charte pour l’égalité: avec la signature de Collombey, le Valais devient le canton le mieux représenté

chargement
Collombey-Muraz est la 10e commune du canton à ratifier cette charte.

Egalité La municipalité de Collombey-Muraz a signé ce vendredi 14 juin, jour de la grève des femmes, la Charte fédérale pour l’égalité salariale. Le Valais est le canton qui compte le plus de communes signataires.

Collombey-Muraz est devenue vendredi la dixième commune valaisanne à signer la Charte pour l’égalité salariale dans le secteur public. Le Valais est désormais le canton le mieux représenté parmi les 75 localités suisses à avoir ratifié ce document.

La municipalité rejoint Sion, Sierre, Savièse, Martigny, Saint-Maurice, Saint-Gingolph, Fiesch, Loèche et Ernen, annonce vendredi la chancellerie valaisanne dans un communiqué, diffusé en marge de la grève des femmes.

Concrètement, cette mesure n’aura pas d’impact direct pour Collombey puisque le principe d’égalité est respecté au sein de l’administration communale. «C’est un geste symbolique, nous sommes logiquement sensibles à cette cause qui avance bien», indique le président Yannick Buttet.

«Un rôle d’exemple»

Lancée en septembre 2016 par le conseiller fédéral Alain Berset, la Charte part du principe que les pouvoirs publics «jouent un rôle d’exemple dans la promotion de l’égalité salariale», relève le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) sur son site internet. «En signant la Charte, les autorités appuient la mise en œuvre de l’égalité salariale dans leur champ d’influence, en tant qu’employeurs, lors d’appels d’offres publics ou en tant qu’organes attribuant des subventions», précise le BFEG.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Egalité salariale 1/4En Valais, l'égalité salariale reste difficile à vérifierEn Valais, l'égalité salariale reste difficile à vérifier

Top