Elections fédérales 2019 vues du Valais
 14.09.2019, 05:30

Quand on vient de là-haut, il faut compter sur ceux d’en bas

Premium
chargement
Philipp Matthias Bregy (noirs), Thomas Egger (jaunes) et Franz Ruppen (UDC), trois sortants à l’épreuve de la barrière linguistique.

Fédérales Ils sont trois Haut-Valaisans sortants à espérer leur réélection au National cet automne. Une situation délicate parce que leur résultat dépend non seulement des soutiens du Valais romand, mais aussi du score de leur parti respectif dans notre partie du canton. Explications.

Vous les avez sûrement déjà vus ou entendus, même si vous ne vous souvenez pas vraiment de l’orthographe de leur nom ou de leur appartenance politique.

Le jaune Thomas Egger, le noir Philipp Matthias Bregy et l’UDC Franz Ruppen attendent pourtant que notre partie du canton les soutienne dans leur réélection en octobre.

Tous trois font partie de la...

À lire aussi...

PolitiqueDes fédérales 2019 au Conseil d'Etat 2021. La chronique de Vincent FragnièreDes fédérales 2019 au Conseil d'Etat 2021. La chronique de Vincent Fragnière

PolémiqueLa phrase de Marianne Maret sur les femmes qui a mis le feu aux poudresLa phrase de Marianne Maret sur les femmes qui a mis le feu aux poudres

Mobilisation électoraleFédérales 2019: quand l’inertie du Bas illustre la puissance du HautFédérales 2019: quand l’inertie du Bas illustre la puissance du Haut

Analyse«Sincèrement» douloureux: l’analyse du malaise valaisan par Stéphanie Germanier«Sincèrement» douloureux: l’analyse du malaise valaisan par Stéphanie Germanier

EgalitéLa coprésidente de Solidarité Femmes Valais démissionneLa coprésidente de Solidarité Femmes Valais démissionne

Top