11.07.2019, 17:05

Moutons tués à Zinal: les morsures sont celles d'un loup

chargement
Selon le service de la chasse, les morsures sur le corps du mouton seraient celles d'un loup.

Grands prédateurs Selon le service de la chasse, les morsures retrouvées mercredi sur deux moutons tués à l'alpage de la Lé, au-dessus de Zinal, sont celles d'un loup. L'analyse des prélèvements ADN permettra d'apporter la preuve définitive.

Le loup est bien l’auteur de l’attaque de moutons survenue mercredi matin au sommet de l’alpage de la Lé, au-dessus de Zinal. «Les morsures montrent qu’il s’agit d’une attaque de loup», a indiqué jeudi à Keystone-ATS Yvon Crettenand, biologiste auprès du Service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune. L’analyse des prélèvements ADN récoltés sur place permettra toutefois d’apporter la preuve définitive.

Révélée mercredi par Le Nouvelliste, cette attaque faisait état d’un mouton tué. Mais en fin d’après-midi, le corps sans vie d’un deuxième mouton a été découvert au sommet de l’alpage par le garde-chasse. Un troisième mouton a par ailleurs été blessé durant l’attaque. «Son propriétaire l’a redescendu en plaine», confie Edith Wirz, l’une des deux bergères de l’alpage. Elle ajoute qu’un petit mouton est par ailleurs mort durant la nuit de mercredi à jeudi. «Nous l’avions retrouvé complètement terrorisé juste après l’attaque. Il n’a pas été blessé, mais c’est son coeur qui a probablement lâché.» 

A lire aussi : Zinal: un mouton sans vie retrouvé à l’alpage de la Lé

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top