22.06.2019, 05:30

Mase: la partition des femmes dans le destin de la Perce-Neige

Premium
chargement
Josiane Forclaz-Quarroz (à gauche), Anne-Marie Maury et Anne-Catherine Moix Fournier fêteront les 50 ans de la Perce-Neige ce week-end.

Fanfare La fanfare La Perce-Neige fête son demi-siècle d’existence. Une longévité qu’elle doit en grande partie aux nombreuses femmes qui composent ses rangs.

«Quand le bus repart, je ne vois plus Georges et Yannick. Je crie leur nom, mais personne ne répond. On les avait oubliés sur l’aire d’autoroute.» Les anecdotes fusent. Savoureuses par moments, elles sont aussi piquantes ou émouvantes. Des stratagèmes pour s’affranchir de la jalousie d’un conjoint aux yeux embués d’un père devant ses filles en costume traditionnel, les histoires dépassent le simple récit. «La Perce-Neige, c’était une école de vie», glisse Anne-Marie Maury. Assise en face d’elle,...

À lire aussi...

Cinéma«Tambour battant»: un bijou de comédie sur le monde des fanfares valaisannes«Tambour battant»: un bijou de comédie sur le monde des fanfares valaisannes

Top