10.09.2019, 18:00

Le Grand Conseil accepte un crédit de 5,36 millions pour sécuriser la Navizence et le torrent de Corniolla

chargement
Gonflée par un violent orage dans la soirée du 2 au 3 juillet 2018, la Navizence sortait de son lit, provoquant des dégâts de Zinal à Chippis. Le terrain du FC Anniviers avait été entièrement enseveli.

Grand Conseil Les députés valaisans ont largement accepté mardi l’octroi d’un crédit supplémentaire de 5,36 millions de francs pour sécuriser la rivière la Navizence, sur la commune d’Anniviers, et le torrent de Corniolla, sur la commune de Vex. Ces deux cours d’eau avaient été passablement fragilisés lors des intempéries de 2018.

Fragilisés par les intempéries de l’été 2018, la rivière de la Navizence, sur la commune d’Anniviers, et le torrent de Corniolla, sur la commune de Vex, doivent subir des travaux urgents de sécurisation.

Afin de permettre leur réalisation, le Grand Conseil a accepté mardi, par 112 voix contre 0 opposition et 1 abstention, d’octroyer pour l’année 2019 un crédit supplémentaire de 5,36 millions de francs au Service des forêts, des cours d’eau et du paysage. «Ces travaux sont nécessaires pour éviter de mettre en danger certaines zones à bâtir et routes cantonales», a notamment argumenté le PLR Vincent Perrin. «Nous parlons de mesures urgentes, concrètes et primordiales pour l’avenir de ces deux communes», a expliqué Sarah Constantin, membre de l’AdG.

A lire aussi : Val d’Anniviers: la Navizence déborde comme jamais auparavant

Projets de sécurisation à l’étude

Sur la base de cette enveloppe, un crédit d’engagement de 4,085 millions de francs sera dévolu à la Navizence. Gonflée par un violent orage dans la soirée du 2 au 3 juillet 2018, la rivière sortait de son lit, provoquant des dégâts de Zinal à Chippis.

Alors qu’un projet global d’aménagement et de sécurisation estimé à 45 millions de francs est à l’étude, des travaux anticipés de première sécurité doivent être menés dans les secteurs de Zinal, des Mijonettes/Mottec et du verrou du Pinsec-Vissoie. Devisés à 4,3 millions de francs, ceux-ci seront ainsi financés à 95% par le Canton et la Confédération, les 215 000 francs restants étant à la charge de la commune. Des opérations de sécurisation immédiate et de déblaiement pour 7 millions de francs avaient déjà été réalisées sur cette rivière en 2018.

A lire aussi : Vissoie: une association se mobilise pour redonner un terrain de jeu au FC Anniviers

De son côté, la commune de Vex bénéficiera d’un crédit d’engagement de 1,275 million de francs pour réaliser les travaux prioritaires de sécurisation du torrent de Corniolla, devisés à 1,5 million et faisant suite aux crues des 6 et 21 août 2018. Comme pour Anniviers, des travaux de sécurisation ont déjà été réalisés en 2018, pour 1 million de francs. Un projet de sécurisation globale du cours d’eau est également à l’étude. Son coût est estimé à 5 millions de francs. 

A lire aussi : Vex: le torrent de Corniole n’a plus de lit


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top