03.07.2019, 13:40

Grêle: des vignes touchées, mais «pas de dégâts significatifs en Valais»

chargement
Après Vétroz et Conthey lundi soir (photo), la grêle a frappé moins de 24 heures plus tard des vignobles dans les régions d’Ollon (Sierre), Grône et Fully.

Météo La grêle n’a pas fait de gros ravages en Valais mardi soir. Des vignes ont été touchées à Ollon (Sierre), Grône et Fully, mais les dégâts sont «moindres».

Après Vétroz et Conthey lundi soir, la grêle a frappé moins de 24 heures plus tard des vignobles dans les régions d’Ollon (Sierre), Grône et Fully. Président de la Fédération valaisanne des vignerons, Pierre-Antoine Héritier confirme que des parcelles de vignes – «importantes en termes de surface» –, ont été touchées. «Mais les dégâts sont moindres. C’est sans commune mesure avec la grêle d’août 2017», insiste-t-il.

A lire aussi : La grêle a endommagé des vignes à Vétroz et à Conthey

Olivier Borgeat, directeur de l’Interprofession des fruits et légumes du Valais, a relevé lui aussi «des épisodes très localisés», mais «sans dégâts significatifs sur les vignes et les vergers» valaisans. «Nous n’avons pas eu d’avis de gros dégâts (de la part des exploitants) après les événements de mardi soir», note-t-il, estimant que «grâce à la barrière des Alpes, le risque est moins élevé en Valais que dans d’autres régions, comme celle du Léman, plus vulnérable».

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueQuand le mieux devient l'ennemi du bien. Par Fernand MariétanQuand le mieux devient l'ennemi du bien. Par Fernand Mariétan

NaissanceUn conseiller d’Etat aussi, a droit à un congé paternité: Frédéric Favre en a pris un en fin d’année dernièreUn conseiller d’Etat aussi, a droit à un congé paternité: Frédéric Favre en a pris un en fin d’année dernière

Soutien«Souvent, on n’ose pas aller demander»: aidés par Pro Senectute, comme des centaines de retraités valaisans, ils témoignent«Souvent, on n’ose pas aller demander»: aidés par Pro Senectute, comme des centaines de retraités valaisans, ils témoignent

mobilitéSur le chemin de l’école, les petits Contheysans peuvent traverser la «grande route» sans peurSur le chemin de l’école, les petits Contheysans peuvent traverser la «grande route» sans peur

VirusLe tourisme valaisan enregistre ses premières annulations dues au coronavirus venu de ChineLe tourisme valaisan enregistre ses premières annulations dues au coronavirus venu de Chine

Même Barry va souffrir du coronavirus

Si le coronavirus chinois n’a pour le moment pas du tout d’impact sur le système de santé en Valais, le secteur...

  27.01.2020 18:00
Premium

Top