13.12.2019, 17:01

Banque cantonale du Valais: l’Etat ne vendra pas ses actions

chargement
L'Etat du Valais conservera 70% des actions de la BCVs.

C'est non Le PLR souhaite que l’Etat fasse passer sa participation au capital de la BCVs de 71 à 51%, ce qui rapporterait 350 millions de francs. Son idée a été balayée par le Grand Conseil.

L’Etat du Valais détient 70% des actions de la Banque cantonale du Valais (BCVs). Selon le PLR, l’Etat aurait autant de poids dans l’établissement bancaire cantonal s’il ne détenait plus que 51% des actions et donc des voix.

La vente de la différence rapporterait 350 millions à la caisse étatique. Le PLR a proposé de vendre cette partie du capital de la banque en quinze ans.

L’idée a été rejetée par le Grand Conseil vendredi par 97 voix contre 25 oui.

«Ne pas tuer la poule aux œufs d’or»

Le PLR s’est donc retrouvé seul à défendre cette manière de penser. Les autres groupes ont estimé contre-productif de «tuer la poule aux œufs d’or», rappelant que cette partie du capital que le PLR veut vendre rapporte actuellement 10 millions de francs par année à l’Etat.

La majorité des députés craignent aussi que la vente, même étalée dans le temps, d’autant d’actions leur fasse perdre de la valeur, ce qui serait défavorable aussi bien à l’Etat qu’aux communes et aux actionnaires privés.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BanqueLa BCVs dépasse la barre des 10 milliards de prêts hypothécairesLa BCVs dépasse la barre des 10 milliards de prêts hypothécaires

FinancesValais: la BCVs augmente son dividendeValais: la BCVs augmente son dividende

Top