24.05.2019, 18:16

Tour de l’Ain: Simon Pellaud n’a été repris qu’à 11 km de l’arrivée

chargement
Simon Pellaud endosse un nouveau maillot de meilleur grimpeur. A petits pois, celui-là.

course uci 2.1 Simon Pellaud est décidément intenable. Retenu avec l’équipe nationale pour le Tour de l’Ain, le Martignerain a passé quasiment toute la journée en tête lors de la première étape. Il n’a été retenu qu’à 11 km de l’arrivée par un peloton composé de nombreux professionnels du World Tour. Samedi, il portera le maillot de meilleur grimpeur.

Simon Pellaud est peut-être passé tout près de la plus belle victoire de sa carrière. Le Martignerain, au sein de l’équipe nationale, a passé quasiment toute la journée en tête, au sein d’une échappée, lors de la première étape du Tour de l’Ain entre Bourg-en-Bresse et Saint-Vulbas. Associé à Claudio Imhof, il a finalement été repris à 11 km de l’arrivée alors que le duo suisse a compté 4’10 d’avance sur le peloton à un peu plus de 60 km de la ligne. C’est l’équipe Katusha qui, dans les derniers kilomètres, a assuré le tempo en tête du peloton afin de revenir sur les deux échappés. La victoire s’est jouée au sprint. C’est le… Suisse Stefan Bisseger qui s’est imposé devant les cadors du peloton. «Je suis surpris parce que je n’avais pas de super sensations. D’ailleurs, j’ai beaucoup compté sur Claudio Imhof pour assurer les relais. Je regrette de n’avoir pas eu les jambes pour jouer l’étape. Je n’y ai pas vraiment cru. Je savais que ce serait difficile et que ça risquait de rentrer. Il y avait trop d’équipes intéressées par la victoire. Quand on a eu plus de quatre minutes d’avance, je me suis dit: «Pourquoi pas?» Quand c’est retombé, j’ai compris que c’était peine perdue. Derrière, c’est Stefan Bisseger qui remporte le sprint. C’est fantastique pour l’équipe.»

Simon Pellaud est sorti du peloton après 12 km, déjà, en compagnie de deux autres coureurs. L’écart est très vite monté jusqu’à près de trois minutes avant de se stabiliser et de retomber au fil des kilomètres. Le Martignerain a ensuite attaqué, tout seul, dans la deuxième et dernière difficulté de la journée. Il s’est alors retrouvé seul en tête.

Simon Pellaud endosse le maillot du meilleur grimpeur

C’est à une grosse centaine de kilomètres de l’arrivée que Simon Pellaud a été rejoint par Claudio Imhof, un autre coureur de l’équipe nationale. Les deux hommes ont alors creusé très vite l’écart avant de voir le peloton revenir sur eux. «Je pensais effectuer une reprise tranquille à l’occasion de cette première étape», explique Simon Pellaud. «La consigne d’équipe était toutefois de tenter de prendre l’échappée. J’ai pu me glisser dans le bon coup. L’idée, c’était de faire les deux GPM qui étaient placés en début d’étape. D’ailleurs, j’ai même hésité à me relever mais ce n’est pas dans ma mentalité. Finalement, je me suis même retrouvé tout seul à l’avant durant une vingtaine de kilomètres. J’ai eu de la peine à récupérer après m’être mis dans le rouge dans la deuxième bosse.»

Simon Pellaud arborera le maillot de meilleur grimpeur, samedi matin, puisqu’il a franchi en tête les deux GPM de cette première étape, une côte de 4e catégorie, d’abord, puis une côte de 3e catégorie. «J’ai couru comme j’aime le faire et ça paie puisque je porte un nouveau maillot distinctif alors que je ne suis pas un pur grimpeur. C’était une superbe journée pour moi et pour l’équipe. Samedi, c’est une étape qui pourrait mieux me convenir sur le papier mais je risque d’avoir les jambes dures. On verra bien.»

Il termine dans le peloton

Pour rappel, Simon Pellaud avait déjà porté le maillot de meilleur grimpeur du Tour de Romandie dès la première étape. Il était parvenu à le conserver jusqu’à la fin.

Le Martignerain s’est classé 71e de l’étape dans le même temps que son coéquipier. Kilian Frankiny, lui, a terminé au 89e rang à 58’’. 

Le Tour de l’Ain est une course UCI 2.1 qui compte de nombreuses équipes du World Tour. Ainsi, Groupama-FDJ aligne Thibaut Pinot et Kilian Frankiny, notamment. AG2R est présent avec Alexandre Geniez et Matthias Frank. Pierre Rolland, Nicolas Edet, Lilian Calmejane et Rein Taaramae sont d’autres professionnels dans le peloton.

A lire aussi : Cyclisme: Simon Pellaud remporte la Flèche Ardennaise


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top