18.07.2019, 00:01

Google espère régler la crise du logement

Premium
chargement
Suite à l’installation des géants de la technologie dans la ville américaine, les prix de l’immobilier ont grimpé en flèche, créant une pénurie de logements abordables.
Par KESSO DIALLO et LUCIE RONFAUT

SAN FRANCISCO Le géant du Web a promis un investissement d’un milliard de dollars dans la ville californienne.

En 1998, les cofondateurs de Google payaient 1700 dollars par mois pour la location de la chambre d’amis et du garage de Susan Wojcicki, désormais PDG de YouTube. Il s’agissait du premier bureau – modeste – de l’entreprise américaine dans la Silicon Valley. Deux décennies plus tard, un petit...

À lire aussi...

INDUSTRIE DU TABACChez Philip Morris, 265 emplois menacésChez Philip Morris, 265 emplois menacés

Union européenneLe Brexit aura des «conséquences négatives»Le Brexit aura des «conséquences négatives»

PremièreLibre-échange: référendum lancé contre l’accord avec l’Indonésie à cause de l’huile de palmeLibre-échange: référendum lancé contre l’accord avec l’Indonésie à cause de l’huile de palme

MarchéImmobilier: hausse des loyers et des appartements videsImmobilier: hausse des loyers et des appartements vides

VIRAGEDes financiers  roulent pour le climatDes financiers  roulent pour le climat

Des financiers roulent pour le climat

Des responsables de fonds pesant des milliards menacent de lâcher des entreprises pas assez vertes. Des responsables...

  25.01.2020 00:01
Premium

Top